David HUDRY

compositeur

SAISON 2022-2023

SAMEDI 21 JANVIER | 19H

MINIATURES EN MIROIR

David Hudry est un compositeur français basé à Paris. Sa musique puise son inspiration dans les arts graphiques, notamment dans les œuvres et réflexions de peintres comme P. Klee et W. Kandinsky, M. H. Vieira da Silva ou encore Zao Wou-Ki.

Fasciné depuis quelques années par les friches industrielles et lieux en déshérence, il puise aussi dans la matière sonore brute des industries encore en activité toute la substance qui donne à sa musique une vitalité singulière.

Son attirance pour les arts visuels l’amène aujourd’hui vers le genre du ciné-concert où il projette de revisiter des grands classiques du cinéma se focalisant sur les activités et rythmes du monde urbain.
Après une formation à Montpellier au conservatoire et musicologie à l’université Paul Valéry où il obtient son Agrégation en 2002, il intègre le Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris (Composition et Nouvelles Technologies avec E. Nunes, S. Gervasoni et L. Naon, Orchestration avec M.A Dalbavie) et obtient son Diplôme de Formation Supérieure en 2008. Il perfectionne sa maîtrise des nouvelles technologies avec le cursus de composition de l’Ircam en 2006.

David Hudry a été récompensé par la bourse de la Fondation Meyer (2006), le prix de Composition Pierre Cardin (Institut de France, Académie des Beaux-Arts, 2012), le prix de la “Fondation Francis et Mica Salabert” (2015). Il a également reçu le prestigieux prix jeune compositeur de la Fondation Ernst Von Siemens (2016) et a sorti son premier disque Durchgang, monographie dans laquelle on peut apprécier la construction et le développement d’un langage musical riche et ciselé.

Particulièrement sensible au rapport entre l’écriture instrumentale, son déploiement et son prolongement dans l’électronique, David Hudry recherche très tôt une forme d’interaction vivante entre l’interprète et la machine, et en fait l’un des axes de son travail de composition. En 2006, il intègre le cursus de Composition et Nouvelles Technologies de l’IRCAM (Y. Maresz, M. Malt, J. Lochard, E. Jourdan) dans lequel explore différents outils d’aide à la composition et élabore une réflexion sur les enjeux esthétiques liés aux nouvelles technologies. Sa production musicale atteste de l’intérêt qu’il voue aux nouvelles technologies, non seulement en tant que moyen de production de nouveaux sons mais également en tant que véritable outil de conception.

David Hudry a écrit pour un large panel de formations allant de la musique solo au grand orchestre en passant par des musiques électroniques et mixtes.

Il a eu l’occasion de collaborer avec de nombreux festivals et ensembles : Extension, Les Musiques (GMEM), Musica, Musiques démesurées Clermont-Ferrand, Archipel, June in Buffalo, BW Ensemble-Akademie, Montréal Nouvelles Musiques, Musique Electronique/Musique Mixte (Centre Henri Pousseur), Vale of Glamorgan, Sound Aberdeen ; Orchestre philharmonique de Radio France, Ensemble intercontemporain, Ensemble Modern, London Sinfonietta, Ensemble Recherche, Freiburger Barockorchester, Lemanic Modern Ensemble, quatuor Arditti, quatuor Tana, Multilatérale, ensemble Ars Nova, ensemble Linea, Octandre (Londres), Konvergence (Prague), Orkiestra Muzyki Nowej (Pologne).
Sa musique se nourrit également du rapport privilégié qu’il entretient avec des interprètes qui l’ont accompagné dans la réalisation de ses idées musicales : P. Strauch, E-M. Couturier et A. Billard (Ensemble Intercontemporain), C. Desjardins, Lorelei Dowling (Klangforum Wien), ou encore S. Ballon, L. Bord, L. Gaggero et L. Camatte.

29/62