Philippe Gortari, Ténor

Saison 2015 :

Vous avez dit Opérette ?

  Après des études musicales en région parisienne couronnées de plusieurs prix de chant et d’art lyrique, il débute à l’Atelier Lyrique de Tourcoing sous la direction de Jean-Claude Malgloire.
    Dans le rôle du Pasteur de Paul et Virginie de Kreutzer pour le bicentaenaire de la revolution de 1789 et Nérée dans Céphale et Procris d'Elisabeth Jacquet de La Guerre, contemporaine de Lully. Peu après, il se produit à Paris dans La Poule noire de Manuel Rosenthal, puis dans La Finta Giardiniera de Mozart et La Cambiale di matrimonio de Rossini. Il effectue également une tournée pour Les Jeunesses Musicales de France, avec Le Café Rossini (Opéra Pasticcio).
    Il est finaliste au Concours International de Marmande en 1996 ce qui lui vaut d'être engagé par Michèle Herbé, directrice artistique du Festival Lyrique de Marmande, il y sera Pomponnet de La Fille de Madame Angot et y reviendra régulièrement : Les Contes d'Hoffmann (Spalanzanni, Nathanael et Frantz), La Chauve Souris, Les Cloches de Corneville (le Bailli), Lakmé (Hadji)....
    A partir de 1993, il participe pendant trois années de suite au festival Les Malins plaisirs de Montreuil-sur-mer : toujours La Poule Noire et en présence du compositeur, Gonzalve dans l’Heure Espagnole de Ravel et Candide, opéra-comique d’après Voltaire, musique de Jean-Marie Curti, création dans laquelle il interprète cinq rôles différents dont La Vieille...
    En 1995 il chante Bardolphe dans Falstaff de Verdi au Festival Musical de Loches et à Chinon et en tournée puis à St-Etienne il incarne Hadji dans Lakmé de Delibes aux côtés de Nathalie Dessay et Rockwell Blake. Le théâtre Musical, l’Opérette et l’Opéra-bouffe font également partie de son répertoire : il est Piquoiseau dans Les suites d’un premier lit de Labiche (Montreuil-sur-mer) et, eu sein de la Compagnie Fracasse, incarne Scapin dans Le Capitaine Fracasse et Flanagan dans Le Tour du monde en 80 jours sous chapiteau.

    Également à son actif : Arthur dans Les Eaux d’Ems de Delibes (Péniche-Opéra et Opéra de Vichy), et de nombreux personnages d’Offenbach : Gardefeu et Bobinet dans La Vie Parisienne (Belfort et Monaco), Babylas de Monsieur Choufleuri (festival Le Broc et Monaco), Scoevola dans Mme L’Archiduc (Opéra de Rennes), Orphée dans Orphée aux enfers (région parisienne et à Cherbourg), Népomuc dans  La Grande Duchesse de Gérolstein (Opéra de St-Etienne).
    Il était le Prince Saphir dans Barbe Bleue du même Offenbach, à Genève où il a également interprété en juillet et août 2000, le Dancaïre dans Carmen de Bizet. Pour ce même Opéra Studio de Genève il sera Pédrillodans L'Enlévement au Sérail de Mozart suivi d'une tournée en France. A l’Opéra de Limoges nous avons pu l’écouter dans Vent du soir d’Offenbach. Il retournera dans ce théâtre en 2002 pour y interpréter le rôle de Monostatos dans La Flûte enchantée de Mozart. Il y reviendra pour faire le 1er commissaire dans Dialogues des Carmélites de Poulenc. En 2002 il interprète le rôle de l'Empereur dans Ba-ta-Clan d'Offenbach pendant trois mois au Théâtre du Ranelagh à Paris.
    En 2004 il interprète le rôle de Fritz dans La Grande Duchesse de Gérolstein d’Offenbach au théâtre des Variétés à Monaco où il sera aussi Babylas dans Monsieur Choufleuri, Bobinet dans La Vie Parisienne  d'Offenbach et Gherardo dans Gianni Schicchi de Puccini. Au Festival Lyrique des châteaux de Bruniquel il était le Savetier dans Le Financier et le savetier d’Offenbach en 2001, Boutefeu dans Croquefer en 2002 et Romboïdal dans L’Ile de Tulipatan en 2003, en 2006 il y sera Mlle Poiretapée dans Mesdames de la Halle, spectacle repris à l'Opéra de Tours en décembre 2007, puis John Styx dans Orphée aux Enfers. Croquefeur sera donné par la troupe avec l'Orchestre Pasdeloup à la Salle Gaveau.
    Il crée son spectacle Même les ténors ont une âme à Bruniquel en 2004. Ce spectacle écrit et mis en scène par Jean-Claude Hemmerlin sera repris en 2005 à Monaco et à Paris dans divers théâtres parisiens entre 2009 et 2011.
    Pour le Théâtre du N.E.C de Saint Priest il participe à 4 créations de spectacles musicaux écrits et mis en scène par Jean Claude Hemmerlin : Offenbach, le Grand Bouffe (2004), Mozart, un être de chair et de chant (2005), Quand l'Opéra prend de grands airs (2006) et l'Opérette n'en fait qu'à sa fête (2008). Du même Jean Claude Hemmerlinil fait la création d'une fantaisie dramatique Miroir de Marguerite  au Théâtre du Revest (Toulon, 2004). Il fait également le rôle de Candide dans l'ouvrage de Bernstein dans une version Française avec la Troupe Opéra Côté Choeur notamment au Théâtre Montansier de Versailles.
   Depuis 2007 il participe au Festival d'Opérettes de Lamalou les Bains dont il devient membre permanent de la Troupe. Grenicheux dans Les Cloches De Corneville, Griolet dans La Fille du tambour Major, Camille dans La Veuve Joyeuse, Gustave dans Pomme d'Api et de nombreux autres ouvrages du répertoire d'opérettes et opéras bouffes, français et viennois de tous styles (Offenbach, Francis Lopez, Lehar, Kalmmann...).
    Il va régulièrement en Belgique travailler avec la Troupe de Golden 2000 qui monte des opérettes et opéras bouffes et qui assure la programmation d'opérettes au Théâtre Sébastopol de Lille où il a joué notamment : Dédé de Christiné, Cardolacci dans Méditérannée de Francis Lopez, l'Eunuque dans Le Pays du Sourire de Lehar...