Éric Sammut, Percussions

Saison 2014 : Aux origines

Saison 2015 : Valse à 8 baguettes

Saison 2016 : Mozart en habits neufs / Sagas Hollywoodiennes / Vous avez dit

Comédie Musicale ?

   Né en 1968, Éric Sammut débute ses études musicales par l’apprentissage du piano. Il commence deux ans plus tard la percussion dans la classe de Michel Ventula au Conservatoire National de Région de Toulouse. En 1985 il s’oriente vers la percussion et rentre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de François Dupin et Georges Van Gucht où il poursuit ses études jusqu’en 1989. Cette même année, il obtient un Premier Prix à l’unanimité qui vient clôturer ses études et il entre comme premier percussionniste à l’orchestre de l’Opéra national de Lyon. En 1995, il obtient le Certificat d'aptitude de professeur.
    Premier Prix international de marimba de New York cette même année, il effectue une tournée de récitals et de master-classes aux États-Unis l’année suivante. Depuis 1996, il se produit régulièrement en France, en Europe ainsi qu’au Japon, aux Etats-Unis et compose de nombreuses pièces pour marimba et ensemble de percussions éditées en France ainsi qu'aux Etats Unis et au Japon. Il a été invité à de nombreuses occasions comme membre de jury pour des compétitions internationales (Rochester en 1998, Paris, en 2003 et 2006, Shanghaï en 2005).
    Par ailleurs, il enseigne le marimba comme intervenant au Conservatoire National de Région de Toulouse depuis 10 ans ainsi qu’à la Royal Academy de Londres depuis septembre 2004. Il est depuis septembre 1998, soliste à l’Orchestre de Paris et professeur de claviers au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris. Il a enseigné en tant que professeur assistant au Conservatoire National Supérieur de Musique ede Paris de 1998 à 2005.
    Éric Sammut a été invité à jouer des concertos en tant que soliste avec les Orchestres d'Avignon, du Capitole de Toulouse, d'Auvergne, de l'Opéra national de Lyon. En 2002, il crée le concerto pour marimba et orchestre à cordes intitulé Cordes et Lames de Jean Pascal Beintus avec l'Orchestre de Paris.
    En 2003, il enregistre son premier CD solo composé d'arrangements personnels d'airs d'opéras et de chansons. En 2004, il arrange Les Quatre Saisons de Vivaldi pour ensemble de percussions et enregistre l'oeuvre avec le groupe Symbléma. En 2005, il reçoit une commande du Japan Percussion Museum pour une pièce de multi-percussions, Mechanical Sensations, jouée à Tokyo et enregistrée l'année suivante. Sa dernière réalisation est celle d’un CD mi-classique, mi-jazz de compositions personnelles avec des musiciens tels que Philippe Berrod, Eric Echampard, David Patrois, le Quintette à cordes de l'Orchestre de Paris, sorti fin 2007.
    Son premier concerto pour percussion et orchestre Sugaria a été joué à Paris en avril 2007.