Abdul Alafrez, Magie

a.alafrez.free.fr

Saison 2015 : Magimachines

    Son apprentissage des techniques secrètes ayant commencé très tôt, ce fut à 22 ans qu’il fut jugé apte à exercer l’art mystérieux et à recevoir un nom: Abdul Alafrez, en hommage à ses maîtres.
    Depuis, la grande variété de son activité (Spectacles en chair et en os mais aussi conception et réalisation d’effets spéciaux et d’illusions, pédagogie et publications magiques) l’a amené à travailler dans la plupart des pays européens, dans des lieux et des contextes aussi divers que :

  • Théâtre : Anatoly Vassiliev, Lucian Pintilié, Andreï Serban, Julie Brochen, Stuart Seide, Pierre Pradinas, Michel Dydim, Jacques Nichet, Michel Rostain, Jean Luc Moreau, Alain Sachs, André Engel, Jérôme Savary, Yves Robert.

  • Danse :Ballet théâtre de l’Arche, Maguy Marin, Dominique Boivin, Luc Petton, Philippe Découflé.

  • Musique : Don Cherry, Charlie Haden, Trilok Gurtu, Lounge Lizards, Joseph Racaille, Michael Riessler, Porthmouth symphonia, Michel Legrand, Jean Marc Padovani, Henri Texier, Denis Levaillant, ARFI, le Quatuor, Joseph Racaille, Thomas Fersen, Rita Mitsouko.

  • Lieux chics et personnalités considérables : La tour d’argent, Le palace, Musée d’art moderne de la ville de Paris, Casino de Deauville, la Vigie de Monte-Carlo, Palais de l’Elysée, Comédie Française, Théâtre Musical de Paris, Thèatre de la Ville, Théâtre des Champs Elysés, Opéra-Comique, Théâtre antique de Taormina, Den Hague Congress Bouw, Stade olympique de Munich, Kunsthalle Berlin, Tokyo Metropolitan art space, Famille royale d’Arabie Saoudite, Familles princières de Monaco et d’ailleur, Archevêque du temple de Munich, François Mitterrand, Prince de Saxe...

     Il considère chacun de ses spectacles comme un pas de plus vers son double but : réhabiliter un art injustement méconnu et devenir maître du monde.